D’à côté

Chorégraphie : Christian Rizzo

Distribution : Nicolas Fayol, Bruno Lafourcade, Baptiste Ménard

Musiques : Pénélope Michel, Nicolas Devos (Cercueil / Puce Moment)

D'à côté,ch.Christian Rizzo-ph.Marc Coudrais

D'à côté,ch.Christian Rizzo-ph.Marc Coudrais

Malgré son étiquette « jeune public », D’à côté, création de Christian Rizzo, se révèle un objet artistique qui peut faire rêver un public de toutes âges.

Certes, le chorégraphe directeur du CCN Montpellier accentue les aspects imaginatifs mais il ne néglige pas la construction d’une chorégraphie riche d’éléments qui font partie du vocabulaire déjà  utilisé dans la trilogie composée de ses anciennes pièces Le sindrome Ian, Ad noctum, D’après une histoire vraie.

D'à côté, ch.Christian Rizzo-ph.Marc Coudrais

D’à côté, ch.Christian Rizzo-ph.Marc Coudrais

Le langage chorégraphique simple mais riche d’images se réinvente toutes les fois. Et dans D’à côté, Christian Rizzo fait jouer trois interprètes aux tenues colorées. Ils dialoguent ensemble pour créer une danse abstraite où chacun à la fois mène le jeu. La particularité de cette pièce est dans le décor. Ici, l’inventivité n’est pas épargnée. Des cubes dynamiques alternent sur scène en délimitant de manière différente l’espace scénique, créant ainsi de nouveaux paysages ; des lumières à base de leds forment de nouvelles géométries.

Des paysages enchantés se révèlent à nos yeux comme dans un conte, d’autant plus que, comme par magie, des créatures à moitié homme et à moitié animal entrent sur scène.

L’imagination n’a pas de frontière dans ce cas et D’à côté en est la preuve.

Antonella Poli

« d’à côté » de Christian Rizzo — Teaser from ICI — CCN Montpellier on Vimeo.

Partager